Des professionnels réactifs, des prix attractifs

Comment se calcule le DPE ?

Partager cet article sur :

La déperdition énergétique de la plupart des constructions du XXe siècle et la surconsommation d’énergies non renouvelables qu’elle entraîne dans les logements sont des causes majeures de la crise climatique. Cette prise de conscience récente a amené les pouvoirs publics à légiférer sur le recensement des déperditions et des émissions de gaz à effet de serre des bâtiments, appartements, maisons ou locaux professionnels, ou terrains.

Obligatoire depuis 2006 lors d’une transaction immobilière, le Diagnostic de Performance Énergétique évalue plusieurs paramètres techniques pour attribuer une note environnementale à un bien.

Les étiquettes environnementales du DPE

Deux critères sont évalués par Le DPE. Le critère énergétique pour connaître la consommation d’énergie primaire, dont l’isolation, la production d’eau chaude ou autres énergies domestiques, et le critère climat pour connaître la quantité de gaz à effet de serre émise par le local concerné.

Le résultat de ces mesures lui attribue une note entre A et G, qui doit figurer sur les publicités de mises en vente en agences, offices notariaux ou sur Internet. Il est valable 10 ans.

Un acheteur qui constate un DPE erroné peut se retourner contre le vendeur et obtenir une compensation financière.

Le calcul du DPE

Selon qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un immeuble collectif à usage d’habitation, le diagnostiqueur utilise l’une des deux méthodes définies parla réglementation

L’ÉVALUATION CONVENTIONNELLE (DPE 3CL) :
Les principales données techniques du bâtiment, relatives à son isolation, à ses systèmes de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement et de ventilation sont traitées à l’aide d’un logiciel qui permet d’évaluer la consommation d’énergie, les quantités de gaz rejetés dans l’atmosphère et les coûts annuels d’énergie consommée.

L’ÉVALUATION RÉELLE (DPE SUR FACTURE) :
Le diagnostiqueur calcule, à l’aide d’un logiciel, la moyenne de la consommation d’énergie, des quantités de gaz rejetés et des coûts annuels d’énergie sur la base des factures d’énergie consommées sur les trois dernières années.

Un atout pour le propriétaire

Au-delà de ce son caractère obligatoire et de sa nécessité environnementale, le Diagnostic de Performance Énergétique est utile au propriétaire pour vendre son logement. En effet, le rapport qui accompagne la note contient des recommandations de travaux pour améliorer la performance énergétique de son bien. Il existe des aides de l’état et des crédits d’impôt qui encouragent ces efforts de transitions énergétiques.

Arliane, vous conseille de réaliser les autres diagnostics immobiliers nécessaires à votre transaction en même temps que votre DPE afin de réduire les coûts de déplacement.

Soumettez-nous votre devis, dans une agence près de chez vous ou sur Internet, nous vous proposerons des tarifs raisonnables en 24 h.

Les dernières actualités