Des professionnels réactifs, des prix attractifs

Philippe Simoens, franchisé Arliane , Franchisé – le 

C’est en 2011 que Philippe Simoens a rejoint le réseau de diagnostiqueurs immobiliers Arliane. Sa progression a été fulgurante puisque, huit ans plus tard, il est à la tête de six agences. Et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Mélanie Kessous : Depuis votre première ouverture à Roubaix en 2011, vous n’avez cessé de développer votre entreprise. Quel a été le rôle du réseau Arliane dans toute cette aventure ?

Philippe Simoens, franchisé Arliane : Effectivement, après Roubaix en 2011, Lille en 2012, Cambrai en 2013, Seclin en 2014, Cysoing en 2017, nous avons ouvert à Armentières l’année passée.  Ce que je peux dire du réseau Arliane, c’est qu’il nous laisse une grande liberté. A chaque fois, pour toutes ces ouvertures, je travaille en co-gérance avec des personnes relativement jeunes et en reconversion professionnelle. Si dans mon entourage, certains tentaient de me dissuader de telles associations, le réseau m’a toujours laissé libre de mes choix. Et il a eu raison car cela fonctionne très bien.  Par ailleurs, c’est aussi grâce à Arliane que j’ai pu me développer de la sorte.

Je le dis souvent, sans la franchise, je ne serais jamais arrivé à un tel résultat. En m’appuyant sur l’expertise du réseau, je peux me concentrer sur mon cœur de métier

Comment expliquez-vous votre réussite au sein du réseau Arliane ?

Mon choix de développer mes entreprises en co-gérance a été le bon. Je travaille avec des personnes motivées et impliquées. Ils sont comme moi, ils travaillent à leur propre réussite. Les résultats n’auraient pas été les mêmes si j’avais dû travailler avec des salariés. Arliane m’a aussi permis de concentrer mes efforts sur les tâches à valeur ajoutée. Si j’avais dû tout faire seul, en étant à la fois à l’administratif, au commercial et sur le terrain, j’aurais été moins vite et moins loin. L’aide du réseau est précieuse dans toute cette aventure entrepreneuriale. Le réseau nous permet d’aller plus vite. Sur la partie technique, dès que nous avons une question, Arliane nous épaule. Par ailleurs, appartenir à un réseau permet de s’appuyer sur une notoriété qui rassure les clients. Dans le Nord, sur nos zones, l’enseigne commence à être connue, cela nous apporte naturellement du business. Enfin, notre première agence a permis aux autres de démarrer plus vite grâce à un report d’activité.

Comment fonctionnent vos agences et comment voyez-vous l’avenir aux côtés d’Arliane ?

Notre activité se porte très bien et nos agences font partie du top 10 chez Arliane. Il faut savoir que le secteur du diagnostic immobilier en général fonctionne très bien. Il est directement corrélé à celui de l’immobilier, et ce dernier enregistre depuis quelques années des records de transaction.
Concernant l’avenir, étant donné qu’Arliane attribue de larges zones d’exclusivité, nous pouvons multiplier nos implantations. Un secteur comme Cambrai pourrait ainsi accueillir jusqu’à trois agences. Enfin, il y a encore des territoires à pouvoir dans notre région. Nous aimerions donc poursuivre notre développement sur Arras et Douai par exemple.

Voir la première interview de Philippe Simoens, réalisée en 2013 par l’Observatoire de la franchise