Des professionnels réactifs, des prix attractifs

Les diagnostics obligatoires sont-ils fiables ?

Il existe beaucoup de diagnostics différents à fournir lors d’une transaction immobilière afin de garantir au maximum la sécurité des habitants. Pourtant les chiffres de 2015 montrent qu’en France, il y a eu 2200 nouveaux cancers et 1700 décès dus à l’amiante. On dénombre également un grand nombre d’accidents domestiques causés par des installations électriques non conformes.

 

Diagnostiqueurs immobiliers certifiés

Or, le marché du diagnostic immobilier est en pleine expansion et attire beaucoup de personnes, dont certains professionnels n’ont pas les compétences requises pour faire une expertise. Il est alors fortement conseillé de faire attention aux certifications des diagnostiqueurs qui viennent établir un diagnostic de votre bien. Il faut également faire attention à la date d’obtention de ces certifications qui ne sont valables que 5 ans. Par ailleurs, un diagnostiqueur n’est pas nécessairement compétent sur tous les différents diagnostics.

 

En cas d’erreur du diagnostiqueur

Il est primordial pour un propriétaire d’être vigilant sur l’agence qu’il choisit, et la façon dont les diagnostics sont réalisés. En effet, si la vente d’un bien immobilier a été effectuée avec de mauvais diagnostics, l’acheteur peut se retourner contre le vendeur. Et c’est bien la responsabilité du vendeur qui sera mise en cause si le diagnostiqueur qui a commis des erreurs ne possédait pas les certifications nécessaires à la réalisation des diagnostics.

 

Un dernier conseil

L’un des diagnostics qui comporte le plus de marge d’erreur est le diagnostic plomb. Redoublez donc de vigilance lors de votre diagnostic.